Maroquinerie définition et étymologie du mot maroquinerie, l'artisanat du cuir traditionnel fait main par l'artisan maroquinier qui travail le cuir naturel.

Définition et étymologie du mot maroquinerie

Maroquinerie définition et étymologie du mot maroquinerie, l'artisanat du cuir traditionnel fait main par l'artisan maroquinier qui travail le cuir naturel.

Définition et étymologie du mot maroquinerie
Rate this post

Vous devait déjà connaitre la maroquinerie et tous ces petits trésors en cuir dont on raffole… Mais connaissez-vous vraiment l’origine de cet artisanat?

Maroquinerie definition etymologie
D’où vient le mot « maroquinerie’?

Depuis la nuit des temps l’homme utilise le cuir pour la confection d’objets ou de vêtements. Déjà dans l’Égypte antique les hommes fabriquaient des petits objets en cuir finement travaillés. Mais le terme »maroquinerie » vient directement du mot « maroquin » qui désigne une sorte de cuir qui prive des chèvres et des boucs, tanne et teint du côté des poils. C’est ainsi que l’ont désigne le cuir au Maroc car cette technique aurait été perfectionnée là-bas. Ensuite, cette technique fut transmise en Europe déjà au Moyen Âge. Puis les artisants Européens commencèrent à travailler le cuir également selon les techniques marocaines, puis développèrent les techniques à leur manières. Par extension, ce terme désignant une technique devint en fait un mot pour désigner tous les petits objets confectionnés en cuir. Aujourd’hui, ils peuvent être fait dans différents types de peaux comme la vache, la chèvre ou même les animaux exotiques. Ces petits objets seront ceux que l’on retrouve dans les maroquineries, les boutiques où l’on vend des portes-feuilles, des sacs, des porte-monnaies, des étuis à cigarettes, à cigares…

La maroquinerie de nos jours…

Le terme a évolué car il ne désigne plus uniquement des objets confectionnés en peau de chèvre du côté poils, mais tous les objets en cuir, en daim, en nubuck… L’évolution est allée encore plus loin, car de nos jours on appelle maroquinerie tous les petits objets qui peuvent être indifféremment réalisés en tout types de matériaux, que ce soit du cuir, des matériaux synthétiques ou même des tissus. Leur seul point commun est d’être petits de petits objets fashion et souvent assez onéreux du fait de leur travail minutieux.