Découvrez l'histoire de la maroquinerie de luxe dans le temps pour tout savoir sur la maroquinerie et les artisans maroquiniers, artisanat luxueux.

Histoire maroquinerie de luxe

Découvrez l'histoire de la maroquinerie de luxe dans le temps pour tout savoir sur la maroquinerie et les artisans maroquiniers, artisanat luxueux.

Histoire maroquinerie de luxe
3 (60%) 1 vote[s]

La maroquinerie de luxe fait tourner les têtes des femmes depuis plus d’un siècle. Les pièces en cuir et les accessoires sont des créations particulièrement raffinées et élégantes dont toutes les fashionistas raffolent. Les grandes maisons de maroquinerie sont connues dans le monde entier et traversent les décennies sans une ride, bien au contraire leurs produits sont souvent imités mais rarement égalés.

histoire maroquinerie luxe
La petite histoire de la maroquinerie…

Bien avant la découverte et l’utilisation des textiles, l’homme utilisa les peaux des animaux qu’il mangeait pour confectionner des vêtements, des couvertures ou bien même des objets. Le travail du cuir est donc un savoir-faire ancestral qui n’a jamais été abandonné, bien au contraire il fallu des millénaires pour mettre au point des méthodes pour le travailler et obtenir des petits trésors. La maroquinerie connut un essor tout particulier avec le développement des transports comme le train ou les premières voitures, ce qui entraînera de nouveaux besoins chez l’homme, celui des bagages. La maroquinerie de luxe vit le jour à cette époque et développèrent même un tas de petits objets autour du travail du cuir, comme les portefeuilles, porte-carte, les mallettes…

Les grandes maisons de maroquinerie

C’est au 19e siècle que les premières maisons prirent leurs lettres de noblesse et font aujourd’hui toujours partie des grands de la mode. Les marques comme Hermès, Vuitton, Lancel, Gucci ou Longchamps font partie des plus réputées et des plus anciennes maisons de maroquinerie. Les plus grandes stars et têtes couronnées sont les premières à craquer sur ces objets de luxe ce qui contribue encore plus à la notoriété de ces marques. Certains sacs à mains portent même les noms de célébrités car leur image leur est associée. Le sac Kelly de chez Hermès est adopté par la princesse de Monaco. De même pour le « sac Birkin » d’hèrmes, la « lady Dior » crée pour la princesse Diana. Françoise Hardy est associé à Courreges, Kates Moss à longchamp, Monicca Belluci et Marion Cotillard à Dior, Madonna à Vuitton et Adjani à Lancel.