Découvrez la passionnante histoire du tannage du cuir, comment sont teintes, travaillées les peaux de cuir et comment il est assoupli.

Histoire du tannage du cuir

Découvrez la passionnante histoire du tannage du cuir, comment sont teintes, travaillées les peaux de cuir et comment il est assoupli.

Le cuir est une matière particulièrement appréciée pour la confection d’une multitude d’objets ou bien pour la maroquinerie. Le travail du cuir est un long procédé qui a pour but de transformer une peau animale brute en un cuir souple résistant et imputrescible. Le tannage est une technique ancestral qui peut varier selon les pays et les époques.

tannage cuir
Depuis la nuit des temps…

Le tannage est un procédé de fabrication qui a été découvert par hasard. Les hommes chassaient pour se nourrir et récupéraient la peau des animaux qu’ils faisaient sécher au-dessus des foyers. La fumée de ces foyers conservait les peaux et améliorait leur résistance. Cette technique de « tannage à la fumée » permet d’obtenir un cuir sombre, rigide et résistant a l’eau.

Le tannage « végétal »

Le tannage végétal est une technique qui fut utilisée dès l’Égypte antique et utilise des matières végétales. Elle consiste à réduire en poudre de l’écorce d’arbre puis une fois mélangée à de l’eau elle forme un jus qui est applique sur le cuir. Un technique qui connut peu de changement jusqu’aux 17e siècles.

Les nouveaux techniques

Les progrès de l’industrie chimique des 19e siècles furent essentiels dans le développement du travail du cuir et du tannage. Le tannage chimique au chrome fut découvert et les sels minéraux remplacèrent le tanin de l’écorce d’arbres. Cette nouvelle technique permis de réduire la perte de peau, de raccourcir le temps du tannage, d’obtenir un cuir plus souple et léger et aussi de le colorer. Pour en savoir plus rendez vous sur le blog de la ceinture, accessoire de mode homme femme.