Découvrez les techniques de fabrication de la maroquinerie, comment sont réalisés les cuir. Du métier de tanneur au métier de maroquinier, apprenez les différentes étapes de fabrication de la petite maroquinerie.

Maroquinerie technique et fabrication

Découvrez les techniques de fabrication de la maroquinerie, comment sont réalisés les cuir. Du métier de tanneur au métier de maroquinier, apprenez les différentes étapes de fabrication de la petite maroquinerie.

C’est au fil des siècles que l’homme a appris des savoir faire, fabriqué des instruments qui lui on permet de travail les peaux de mieux en mieux. Utilisé à la préhistoire comme des peaux de bête, le cuir est devenu dans l’antiquité la base de la fonction de chaussures mais aussi de protections pour fabriquer des cuirasses. Les utilisation de cuir devinrent multiples pour les diverses activité, sellier, fabrication de gibecière, habillement divers et variés. Les artisans de cuir deviennent de plus en plus important au sein des sociétés et les techniques se développent peu à peu, l’apprentissage est souvent transmis de génération en génération, quelle que soit la culture. L’arrivée de la laine au Moyen age donne suite à un léger décliner du cuir par rapport à cette matière.

maroquinerie technique fabrication
Maroquinerie, des métiers d’art

Il il a plusieurs métiers qui correspondent à cet univers, voilà un petit lexique des principales activités autour du cuir qui sont répertoriées comme des spécialités. Certains métiers se sont de nos jour industrialisés dans de nombreux pays mais les techniques artisanales restent de mise dans certains coins du monde.

Le tanneur

Il est celui qui va prendre la matière brute, la peau de l’animal en un matériaux imputrescible. Il va nettoyer les peaux et protéger le cuir afin d’enlever tous les résidus de crasse mais aussi les poils restant, sur les deux face intérieur et extérieur il va rendre la peau imperméable à l’eau. Les peaux trempées dans des bassin avec du tannin pendant un certain temps, lavées puis sséchées permettent de donner ce resultat. Le spécialiste travail avec le baudroyeur en ce qui concerne les couleurs.Le coupeur quand à lui s’occupe comme son nom l’indique de procéder aux découpes.

Le maroquiner

C’est celui qui va travailler les peaux de chèvres tannées, on l’appelle alors le maroquin compte tenu de ses origines géographiques. Le savoir faire arrive en Europe par le Maroc, il sert tout d’abord à confectionner des article de décoration et d’ameublement puis dans le domaine sellier avant de prendre toute sa place dans l’univers de la mode avec la création par exemple de sacs à bandoulière et des besace.

Le corroyeur

C’est le métier de celui qui va assouplir le cuir. Cela se passe avec une succession d’étapes, immersion des peaux dans de l’eau avec foulage, ajout de corps gras afin de l’assouplir. Tous ces procédés sont réalisés avec une ensemble d’outils spécifiques, mécaniques et parfois chimique afin d’assouplir le cuir et de mettre en valeur sa surface.

Enfin les métiers de façonnage dans des univers spécifiques sont , le relieur qui réaliser les ouvrage, le Malletier qui confection des bagages en cuir et encore le créateurs, qui va dessiner l’objet qu’il souhait réaliser.